Les mots de passe forts compliquent la vie des cybercriminels

Cybie et Digi sont les mascottes de la campagne de sensibilisation à la sécurité informatique au sein de l’administration fédérale. Le sujet des mots de passe est au centre de cette campagne. Le présent article vous explique ce qu’est un mot de passe sûr et comment garder simplement une vue d’ensemble sur tous vos mots de passe.  

«Hallo!», voilà l’un des mots de passe les plus utilisés de Suisse. Malheureusement, c’est aussi l’un des plus faibles et il facilite la tâche aux cybercriminels qui souhaitent accéder à vos profils sur les réseaux sociaux, à vos comptes de messagerie, etc. À l’aide de logiciels spéciaux, les cybercriminels peuvent trouver les mots de passe faibles et simples en quelques secondes. Pour ce faire, ils testent toutes les combinaisons de caractères possibles. En théorie, ce procédé fonctionne aussi avec les mots de passe complexes et sûrs, mais même un logiciel approprié a besoin de plusieurs années pour trouver la clé. 

Si vous prenez en considération les conseils suivants lors du choix de votre prochain mot de passe, vous compliquerez la tâche aux pirates qui souhaitent accéder à vos données.

Longueur

Les mots de passe forts sont longs: ils comptent au moins huit caractères, mais sont encore plus forts avec 12 caractères ou plus.

Hétérogénéité

Utilisez des lettres majuscules et minuscules, des chiffres et des caractères spéciaux pour votre mot de passe. À noter: un espace est un caractère spécial!

Coïncidence

Le nom de la filleule, les dates de naissance ou les termes généraux présents dans le dictionnaire ne sont pas de bons mots de passe. Choisissez une suite de signes qui n’ont aucun sens. Pour ne pas tout de suite oublier votre mot de passe, vous pouvez utiliser l’astuce suivante: inventez une phrase. Par exemple: Chaque lundi matin à 8 heures, je retrouve Cybie pour boire un café et manger 1 croissant > ce qui donne le mot de passe suivant: Clmà8h,jrCpbucem1c.

Unicité

Associez un mot de passe différent à chaque compte que vous ouvrez. Si l’un de vos mots de passe venait à tomber entre de mauvaises mains, vous pourriez toujours vous protéger en en changeant tout de suite.

Personnalisation

Bon nombre d’appareils neufs disposent d’un mot de passe prédéfini. Remplacez ce dernier par un mot de passe fort dès que vous mettez cet appareil en service. Les mots de passe prédéfinis sont parfois utilisés plusieurs fois et sont très souvent connus des cybercriminels.

Teaserbild-CMS-Sicherheitskampagne

Gardez une vue d’ensemble sur vos données d’accès

Des mots de passe forts et différents pour chaque compte en ligne constituent un pas important vers davantage de sécurité. Mais le problème est de conserver une vue d’ensemble sur ses données d’accès. Les noter dans un cahier n’est pas une bonne idée. Il est tout aussi dangereux de les enregistrer dans un document Word ou Excel car de tels fichiers sont des cibles faciles pour les cybercriminels. 

En revanche, utiliser un gestionnaire de mots de passe est une méthode simple et sûre. C’est pourquoi Keepass est mis à la disposition des collaborateurs de l’administration fédérale. Pour apprendre comment sauvegarder vos mots de passe de manière sécurisée et d’autres astuces sur le coffre-fort numérique, lisez l’article de l’«Eisbrecher»: KeePass: le stockage sûr de vos mots de passe dans votre PC 

Informations complémentaires pour les collaborateurs de la Confédération sur la campagne de sensibilisation à la sécurité informatique menée au sein de l’administration: https://intranet.isb.admin.ch/isb_kp/fr/home/themen/sicherheit/informationssicherheit.html    


Interlocutrice à l’UPIC:

Gisela Kipfer
responsable de la communication de l’UPIC
tél. 058 465 04 64

Texte: Daniel Wunderli

 

https://www.bit.admin.ch/content/bit/fr/home/documentation/le-magazine-eisbrecher/eisbrecher-archiv/kundenzeitschrift-eisbrecher-ausgabe-75/self-service.html