«Eisbrecher»

Chers lecteurs,

Depuis quelques mois, la Suisse et, bien entendu, l’OFIT sont touchés par le coronavirus. La décision prise par le Conseil fédéral le 16 mars dernier de prescrire le télétravail a aussi eu des conséquences pour notre office. Responsable de l’infrastructure informatique pour une grande partie de l’administration fédérale, l’OFIT a dû faire face à une nouvelle tâche. En très peu de temps, il a fallu mettre en place une infrastructure stable permettant à un grand nombre d’employés de poursuivre leur travail à domicile. À cet effet, l’office a trouvé des solutions rapidement et simplement, faisant ainsi preuve d’une grande agilité.

Malheureusement, en raison de cette situation extraordinaire, certaines tâches habituelles de l'équipe de rédaction ont dû être mises de côté. C’est pourquoi il n’y a aucune édition en ligne du magazine «Eisbrecher» cet été. Nous nous réjouissons d’ores et déjà de préparer le prochain numéro lorsque la situation aura retrouvé une certaine normalité.

Nous vous remercions pour votre compréhension.

L’équipe de rédaction du magazine «Eisbrecher»

 

Coronavirus

Actuel

L’OFIT à l’heure du coronavirus

Mot de la direction – le directeur de l’OFIT, Dirk Lindemann, nous fait part de ses réflexions sur le rôle de l’OFIT durant la crise du coronavirus

Mixed Pixels 

L'heureux gagnant de la dernière édition est Davide Spanio  de l'administration fédérale des finances. Le terme qu'il fallait décrypter était «Copyright».

 

 
 

Archives

Sous la rubrique Archives, vous trouverez d'anciens numéros de l'«Eisbrecher».

Contact

Avez-vous des questions ou souhaitez-vous nous faire part de votre avis?