CC CAMPUS: le nouveau centre de calcul de la Confédération à Frauenfeld

Les premiers services de base fonctionnent depuis le 1er janvier 2021 dans le nouveau centre de calcul CAMPUS de Frauenfeld. Petit à petit, le centre accueillera également des applications spécialisées sur la plateforme cloud de l’OFIT.  

Au total, 16 000 mètres cubes de béton, 2200 tonnes d’acier, 2500 prises électriques et plus de 375 kilomètres de câblage: ce ne sont que quelques-uns des chiffres impressionnants qui décrivent le nouveau bâtiment du centre de calcul CAMPUS (CC CAMPUS) à Frauenfeld. Le projet de construction a commencé en 2017, et l’exploitation du CC CAMPUS a débuté officiellement le 1er janvier 2021. Le centre de calcul est utilisé conjointement par l’OFIT, la Base d’aiude a commandement (BAC) et le Centre de services informatiques du DFJP (CSI-DFJP).

«L’OFIT exploite les premiers services d’infrastructure et services de base du nouveau centre de calcul depuis le début de l’année», explique Nicolas Stritt, chef de projet. Il s’agit par exemple de systèmes de contrôle d’accès et de premiers composants de réseau. Les premières infrastructures du programme SUPERB (plus d’informations ici) sont également opérationnelles, tandis que les nouvelles plateformes Oracle et Teradata ainsi que d’autres services de base sont en cours d’installation.

Et l’OFIT travaille dur à la mise sur pied de sa plateforme cloud à Frauenfeld. Elle devra être opérationnelle dès 2022. L’exploitation des applications spécialisées de l’OFIT et de sa clientèle sur la plateforme cloud du CC CAMPUS pourra alors commencer petit à petit.

Foto RZ Campus
Le centre de calcul CAMPUS à Frauenfeld est exploité par l’OFIT, la BAC et le CSI-DFJP, trois fournisseurs de prestations informatiques. Il est l’un des deux centres de calcul servant à l’exploitation de l’informatique civile de l’administration fédérale.

Berne et Frauenfeld plutôt que deux fois Berne

Auparavant, l’OFIT exploitait déjà des applications de manière redondante dans deux centres de calcul situés à Berne. Le centre de calcul de la Fellerstrasse (CC PRIMUS) est en cours de modernisation en parallèle de la construction du CC CAMPUS. Il respectera ainsi les nouveaux principes architecturaux mis en œuvre dans le CC CAMPUS. Le CC PRIMUS restera en service à l’avenir. Le centre de calcul du bâtiment Titanic II de l’OFIT, à la Monbijoustrasse, lui, cessera d’être utilisé à la fin de 2023. «À l’avenir, l’informatique de l’administration fédérale civile ne passera plus que par les sites PRIMUS et CAMPUS», continue Nicolas Stritt. Avant la fin de 2023, tous les services et toutes les applications du centre de calcul de la Monbijoustrasse 74 auront migré, soit vers le nouveau CC CAMPUS, soit vers PRIMUS.

Plus de sécurité grâce à la géoredondance

Les centres de calcul seront désormais séparés non plus par quelques kilomètres, mais par 150 kilomètres à vol d’oiseau. Cette exploitation «géoredondante» offre davantage de sécurité. Étant donné que les deux centres se trouvent dans des zones de danger différentes, la probabilité d’une panne simultanée, à cause d’un tremblement de terre par exemple, est sensiblement réduite. Grâce à la mise en service du nouveau CC CAMPUS, une exploitation véritablement géoredondante des applications sera désormais possible.

inhaltbild-campus-standorte-v2
Les centres de calcul PRIMUS et CAMPUS sont distants de 150 km à vol d’oiseau et sont situés dans des zones de danger différentes.

Exploiter les possibles synergies

En plus de l’OFIT, la BAC et le CSI-DFJP utilisent également le CC CAMPUS. Cette situation a le potentiel de générer diverses synergies. «Au lieu de proposer tous les services séparément, les différents fournisseurs de prestations peuvent faire usage de certains services en commun», poursuit Nicolas Stritt. Ainsi, l’OFIT met à disposition la connexion locale au réseau (CC LAN) sur le site CAMPUS pour tous les fournisseurs de prestations. La BAC, elle, assure le service de transport pour le CSI-DFJP et l’OFIT aussi, une sorte d’autoroute de données entre Berne et Frauenfeld.

Installation des applications spécialisées à Frauenfeld

À l’avenir, les applications spécialisées de la clientèle de l’OFIT seront installées et exploitées dans les centres de calcul CAMPUS et PRIMUS. Elles feront l'objet de premières migrations pilotes vers la plateforme cloud de Frauenfeld à partir de 2022. «Si l’exploitation pilote s'avère concluante, d’autres applications clients seront migrées étape par étape et intégrées dans la nouvelle architecture du centre de calcul», explique Nicolas Stritt. La migration des applications spécialisées se déroulera en étroite coordination avec les clients et, si possible, dans le cadre des projets de cycle de vie à venir. L’objectif est d’atteindre une utilisation équilibrée entre les deux centres.

L’OFIT répond volontiers à toutes les questions de sa clientèle concernant la migration des applications spécialisées à l’adresse:
migration_rz-campus@bit.admin.ch.

inhaltbild-campus-infografik
Le centre de calcul de Frauenfeld.


https://www.bit.admin.ch/content/bit/fr/home/documentation/le-magazine-eisbrecher/eisbrecher-archiv/kundenzeitschrift-eisbrecher-ausgabe-78/rz-campus.html