Comment les clients deviennent des partenaires dans les équipes DevOps

Dans le cadre de la transformation DevOps de l’OFIT, les premières campagnes de sensibilisation sont terminées et une équipe DevOps pour l’application SBER a été mise sur pied en collaboration avec l’Office fédéral de la statistique. Dans ce second volet de la trilogie sur la nouvelle méthode de travail, l’Eisbrecher passe en revue ces étapes.  

Les questions du «Pourquoi?», du «Quoi?» et du «Comment?» sont fondamentales pour comprendre toute chose nouvelle. En tant qu’office de l’administration fédérale, l’OFIT a commencé une transformation DevOps (cf. Eisbrecher n° 72) et entraîne son personnel et ses clients dans ce périple. Les membres de l’équipe de transformation DevOps ont conçu une grille de base axée sur les trois grandes questions ci-dessus pour développer des savoirs DevOps destinés au personnel de l’OFIT. Ils ont aussi rassemblé sur un site web interne des contenus pour le «DevOpsSurvivalGuide@OFIT». «Ce guide de survie est le livre de chevet de l’OFIT qui nous décrit la transformation DevOps», dit Cédric Moullet, parrain de l’équipe chargée de la transformation DevOps et responsable Analyse métier et architecture de solution à l’OFIT. «C’est notre référence pour la mise en place d’équipes DevOps. Le guide de survie évolue constamment, en accord avec les connaissances transmises par l’OFIT.»

SurvivialGuide

DevOps représente non seulement un changement culturel et organisationnel, mais aussi un nouveau mode de pensée. L’OFIT ne parle plus de ses clients, mais de ses partenaires. «Nous travaillons en étroite collaboration avec nos partenaires. C’est avec eux que nous façonnons l’avenir numérique de la Confédération. Nous formons ensemble des équipes DevOps interdisciplinaires et efficaces qui automatisent des processus au moyen des technologies les plus modernes et développent rapidement de nouvelles solutions. Dans cet environnement, nous pouvons vite réagir ensemble aux changements et nous améliorer constamment», peut-on lire dans les premières pages du guide de survie. Le lecteur comprend que l’OFIT souhaite insuffler dans ses équipes DevOps* le sens du partenariat et des responsabilités, et aussi qu’il est un employeur attrayant, aux processus dynamiques.

Ce dynamisme naît de la recherche de modèles de travail flexibles, de cycles de développement agiles et de processus automatisés. Tout cela permet de mettre rapidement à disposition des produits et des solutions pour réaliser des corrections et des changements directement applicables aux affaires. La démarche est attrayante pour les collaborateurs, parce que l’OFIT encourage ainsi la collaboration interdisciplinaire et laisse la place au développement personnel et individuel.

DevOps-Manifest@OFIT

En s’inspirant du Manifeste agile, l’OFIT a rédigé son propre manifeste DevOps, qui décrit comment l’OFIT pourra développer de meilleurs produits, pour lui et pour les autres.

  • Des petits pas plutôt qu’un «big bang»
    Nous livrons rapidement, et nous mettons très tôt nous-mêmes en service les éléments fonctionnels.
    You build it, you run it, you break it, you fix it.

  • Nous élaborons des solutions simples, nous rendons simple ce qui est compliqué.
    Nous automatisons et laissons travailler à notre place.
    «Infrastructure as code», nous devopsons** à tous les niveaux.

  • Nous prenons nos responsabilités, nous sommes fiers.
    Nous travaillons en réseau, peu importe les domaines ou les échelons hiérarchiques.
    Nous enthousiasmons nos partenaires.

  • Nous ne nous contentons pas de peu, nous écoutons nos partenaires.
    Nous recherchons et émettons des commentaires sincères et prenons au sérieux les commentaires de nos partenaires.
    Nous apprenons de nos erreurs.

En parcourant le guide de survie, le lecteur apprend aussi qu’il existera à l’OFIT deux genres d’équipes DevOps: les équipes DevOps d’infrastructure et les équipes DevOps partenaires. Les premières développent et exploitent des solutions, des services et des produits d’infrastructure et les mettent à disposition pour une utilisation en aval. Ces équipes d’infrastructure assurent une structure solide au sein de l’OFIT, et fournissent des solutions, des services et des produits de qualité, aptes à être réutilisés aussi bien au sein de l’OFIT qu’auprès de ses partenaires. Ces équipes travailleront avec des méthodes agiles telles que Scrum et SAFe.

Les équipes DevOps partenaires développent et exploitent des solutions, des services et des produits pour un partenaire donné. Le partenaire fait partie de l’équipe DevOps, il intervient continuellement sur la forme que prend la solution et la succession des étapes du travail. Ces équipes, elles aussi, travaillent avec des méthodes agiles comme Scrum et SAFe.

L’équipe partenaire DevOps pour l’application SBER

Mais comment la collaboration entre un partenaire et l’OFIT se passe-t-elle concrètement? L’équipe DevOps pour l’application métier SBER de l’Office fédéral de la statistique (OFS) en est une illustration. SBER est l’acronyme de «Swiss Business and Enterprise Register»: c’est le nom du registre né de la refonte du registre des entreprises et des établissements (REE) (cf. article sur le SBER dans ce numéro). Il comprend toutes les entreprises et les établissements de droit privé et public qui sont implantés en Suisse et exercent une activité économique. Les statistiques peuvent en dire beaucoup sur les activités économiques des entreprises en Suisse. Le SBER permet une vaste gamme d’analyses. Cette application métier a été mise en service le 1er décembre 2018 et sera constamment développée pendant les années à venir. L’OFS souhaite donc déployer plus rapidement de nouvelles versions dans un environnement de production et avoir un interlocuteur et une équipe dédiée pour le développement ultérieur et l’exploitation. Pour cette raison, l’OFS et l’OFIT ont mis sur pied l’équipe DevOps SBER. L’OFS fournit des analystes métier et le product owner; il assume donc la responsabilité technique. Du côté de l’OFIT, il y a cinq développeurs, un scrum master, un ingénieur en bases de données et deux ingénieurs en exigences métier.

Pour le moment, c’est surtout la question de l’automatisation qui occupe cette équipe DevOps. «L’équipe essaie d’automatiser toutes les prestations qui peuvent l’être. Outre le développement ultérieur et la maintenance de l’application, elle assure l’exploitation sur la plateforme ad hoc de l’OFIT», explique Dimitrios Diamantis, responsable Analyse métier. Il est membre de l’équipe de transformation DevOps de l’OFIT et préside à la collaboration DevOps avec l’OFS. Pour lui, les avantages sont clairs: tout vient de la même source. Une seule équipe a la responsabilité de tout le cycle de vie de l’application. La perte de savoir-faire est réduite à un minimum, car l’équipe assure la préservation des connaissances.

Après les résultats tout à fait positifs obtenus jusqu’à présent, l’OFS a demandé à l’OFIT d’étudier la possibilité d’utiliser aussi le modèle DevOps SBER pour ses autres registres.

D’autres clients pourront bénéficier de l’expérience que l’OFIT est en train d’accumuler. «Les réponses à des questions que l’OFIT a clarifiées et creusées pour le SBER sont prêtes à l’emploi pour les futurs projets et les futures équipes DevOps de clients, par exemple pour réglementer des services de permanence», dit Dimitrios Diamantis, qui ajoute toutefois: «DevOps SBER fonctionne parce que l’OFS et les collaborateurs de l’OFIT poursuivent le même objectif et se considèrent comme une équipe. Il faut du courage pour emprunter de nouvelles voies.» Même écho du côté de l’OFS: «Pendant ces quatre années de collaboration agile dans le développement du SBER, nous sommes devenus une équipe forte», dit Natalia Dorontsova, product owner. «C’est avec le même élan que nous voulons poursuivre le développement de l’application dans cette équipe DevOps ces prochaines années.»

On pourra lire dans la troisième et dernière partie de la trilogie DevOps quelles expériences d’autres offices fédéraux ont déjà tirées des équipes DevOps, et avec quel succès.

* Dans les équipes DevOps, des développeurs, des spécialistes de l’exploitation, des testeurs professionnels et des ingénieurs collaborent étroitement, d’égal à égal, avec leurs partenaires de l’administration fédérale.

** Devopser = concevoir, développer, entretenir, déployer et exploiter


Contact à l'OFIT:

Cédric Moullet
Responsable Analyse métier et architecture de solution
Tél.: 058 467 40 63

Texte: Rinaldo Tibolla

 
 
 

https://www.bit.admin.ch/content/bit/fr/home/documentation/le-magazine-eisbrecher/eisbrecher-archiv/kundenzeitschrift-eisbrecher-ausgabe-74/devops.html